• Accueil
  • > Expression de l'opposition municipale

Archive pour 'Expression de l’opposition municipale'

L’Assemblée Citoyenne : pour un renouveau démocratique

Attaché aux concepts de démocratie participative et de démocratie délibérative, Cellesessentielle ne pouvait que se faire l’écho d’une intitiative menée par notre députée contribuant à la revitalisation de la démocratie en s’appuyant sur la participation citoyenne.

 

L’Assemblée Citoyenne :

 

pour un renouveau démocratique

 

Comme je m’y étais engagée pendant la campagne nous allons créer une véritable Assemblée Citoyenne de la deuxième circonscription des Deux-Sèvres.

 

L’objectif est d’associer les citoyens à l’élaboration de la loi, en amont des débats parlementaires. Autrement dit, de prendre en compte les réalités concrètes de tous.

 

La loi ne s’élabore pas à partir de rien : elle a besoin de cet ancrage et de cette inspiration citoyenne. Une démocratie plus transparente et plus ouverte implique de vous rendre la parole.

 

Nous voulons permettre à toutes les forces vives (associations, syndicats, élus, locaux, entrepreneurs…), mais aussi à tous les citoyens, d’avoir leur mot à dire dans le processus de fabrication de la loi.

 

Donnez-nous votre avis sur les priorités et le fonctionnement de cette assemblée citoyenne, et exprimez vos attentes.

 

Merci !

 

Delphine Batho, Députée des Deux-Sévres

12, avenue du Commandant Bernier – 79500 Melle

Tél : 05.49.29.18.19 – permanence@delphine-batho.fr

Mellois en Poitou: Bertrand Devineau n’est plus président

 

C’est par ces quelques mots que dans son édition du 5 janvier 2018, La Nouvelle République nous informait de la volonté de Bertrand Devineau de se démettre de son mandat de président de l’intercommunalité du Mellois en Poitou.
Nous avons jugé opportun de compléter les informations transmises par les médias, en vous adressant la copie de l’intégralité du courrier officiel de Bertrand Devineau annonçant sa décision à l’ensemble des membres de son bureau communautaire.
Bonne lecture, et n’hésitez pas à nous faire part de vos éventuelles remarques.

Madame, Messieurs chers collègues et salariés.

Je vous présente mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Ce changement d’année est pour chacun de nous l’occasion de s’interroger pour savoir ce qu’il souhaite faire personnellement, mais également comment envisageons-nous notre engagement d’élu.

Parfois nous sommes tenus de faire des choix ; il convient de les assumer pour mieux repartir, mieux rebondir et ainsi nous ouvrir à d’autres horizons.

Ces derniers mois le changement était au rendez-vous de notre construction communautaire et l’évolution de nos compétences obligatoires et optionnelles a accompagné notre quotidien à travers nos délibérations successives.

Il nous a fallu évaluer et vous proposer les meilleurs équilibres pour respecter les décisions antérieures des uns et des autres, tout en assurant la continuité des services et permettre de travailler en projection.

Nous avons su faire les choix courageux et indispensables à l’évolution de notre communauté de communes Mellois en Poitou pour les années à venir.

A présent, il convient d’assurer la gestion administrative, technique et financière de nos compétences dès lors qu’elles ont été démocratiquement adoptées et en adéquation avec les dispositions de la loi NOTRe.

Le volet administratif est à regarder avec pragmatisme et décemment nous ne pouvons pas considérer le potentiel humain comme variable d’ajustement propre à permettre un retour à l’équilibre budgétaire.

Le résultat d’exercice budgétaire, qu’il nous faut assumer, est issu des choix antérieurs des uns et des autres portés par nos collectivités d’origines.

Il sera indispensable, comme j’ai pu le préciser il y a plusieurs mois, d’avoir le recul sur deux exercices budgétaires pour optimiser la lecture et l’analyse financière de notre communauté et ainsi nous prévaloir de la mise en place d’un pacte fiscal cohérent.

A ce titre, j ‘ai sollicité I ‘expertise de la chambre régionale des comptes pour nous apporter son analyse et nous formuler les recommandations qu’il conviendra de mettre en œuvre.

Pour autant au regard de notre strate de population et des compétences portées chacun doit reconnaître que.

> Nous souffrons d’une organisation administrative et technique de nos services sous-dimensionnée pour mener à bien ses missions.

> Et que nous restituons à nos communes membres un volume d’attributions de compensation bien trop conséquent.

Il convient, pour conduire notre collectivité de partager des valeurs communes d’empathie et de respect envers les femmes et les hommes de notre administration communautaire et de nos structures sociales.

J’ai eu l’honneur de présider la communauté de communes et le CIAS avec à mes côtés des directeurs de grande qualité, particulièrement investis dans leur mission et à leurs côtés des directeurs, des chefs de services et des agents consciencieux et rigoureux.

Je remercie sincèrement David et Jérôme pour les plus proches et je n’oublie pas d’y associer l’ensemble des directeurs, des techniciens et des agents dont l’exemplarité, la rigueur et la probité sont remarquables, leur professionnalisme mérite tout notre respect et toute notre admiration.

Ce sont des femmes et des hommes courageux et engagés pour notre Mellois, ils portent ses racines et son Histoire. Ils sont le ciment de la réussite de notre construction communautaire.

Depuis 23 ans au service de nos concitoyens, j’ai eu la chance immense, de côtoyer des élus de la République très investis, des femmes et des hommes droits et vertueux, respectueux de la fonction de Président et de nos engagements respectifs.

Cependant, après une année de Présidence du Mellois en Poitou, les conditions requises pour un exercice serein et apaisé de la Présidence ne sont malheureusement plus au rendez-vous ; en effet pour poursuivre notre action il nous faut être assuré d’une volonté commune de partager un même objectif et d’une solidarité sans équivoque.

Nos dernières réunions vous ont démontré qu’il n’en était rien.

L’année 2017 restera donc, pour notre assemblée, une année de consolidation et aussi de transition.

Je vous informe de ma décision de me libérer de mon engagement communautaire après en avoir fait part officiellement auprès des services de la Préfecture et confirmée par madame le Préfet.

Cette décision s’imposait ; depuis quelques mois, je faisais face à certaines attitudes discourtoises, apparentées, à mes yeux, à du harcèlement de la part de certains élus, mon quotidien était devenu intolérable.

C’est aussi la résultante, de mon investissement sans réserve pour notre territoire depuis quatre ans, avec pour conséquence une fatigue générale, physique et psychologique, très prononcée.

Il y avait nécessité à ce que je prenne cette disposition pour me préserver, je vous sais capable de le comprendre et vous en remercie.

Chers collègues et salariés soyez assurés de ma plus haute considération pour votre engagement et du profond respect que j’ai pour votre fonction.

Soyez fiers du travail que vous avez pu accomplir à mes côtés, dans les commissions et dans nos assemblées pour construire ensemble notre territoire.

Soyez convaincu que toutes nos décisions étaient justes et nécessaires.

Merci à tous ceux qui ont bien voulu m’accorder leur confiance.

Meilleurs VŒUX à toutes et à tous.

        Bertrand DEVINEAU.

EHPAD Les Chanterelles

 Cette entrée dans l’année 2018 vient de se trouver ternie par le drame survenu à la maison de retraite Les Chanterelles.

Nos pensées vont vers toutes les personnes touchées par ce tragique évènement. Nous souhaitons aux résidents, à leur famille et au personnel de l’EHPAD de trouver la force de surmonter cet épisode douloureux.

Christian Picard, Françoise Pairault, Francis Pintaud, Myriam Multon et Philippe Russeil.

REVITALISATION DES CENTRES-BOURGS : UN ENJEU D’AVENIR

Les centres-bourgs jouent un rôle essentiel dans la cohésion des régions rurales. Ils contribuent très fortement au développement des liens qui nous unissent sur un même territoire. L’Europe, l’État, la Région et les collectivités locales ont fait de la reconquête des centres-bourgs un enjeu majeur et apportent leur soutien financier à travers diverses subventions. La nouvelle intercommunalité Mellois en Poitou a mis en place une commission Revitalisation des centres-bourgs. Sans aller chercher en Allemagne et en Grande-Bretagne où le processus est déjà engagé et bien avancé, les exemples autour de nous ne manquent pas : Brioux- sur- Boutonne, Couture-d’Argenson, la Mothe-Saint-Héray, Périgné…Ces communes ont déjà travaillé à la reconquête de leur centre.
Alors, pourquoi pas Celles-sur-Belle ? Par manque d’anticipation des élus municipaux « décideurs » ? Par manque d’écoute des habitants et de leurs souhaits ? Par une politique soi-disant libérale qui s’apparente plus à du laisser-aller ? Résultat : un centre-bourg qui n’en finit pas de se vider. Le vide appelle le vide…Personne ne niera l’utilité d’une zone commerciale telle qu’elle existe dans notre commune, mais aujourd’hui, il n’y a plus d’équilibre entre le centre-ville et la périphérie. Or, la désertification du centre de notre commune n’est pas inéluctable, contrairement à ce que certains essaient de nous faire croire. Pour inverser la tendance, un engagement fort des élus de la majorité serait indispensable. À Celles-sur-Belle, il est malheureusement inexistant.

123
  • juin 2021
    L Ma Me J V S D
    « jan    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  

Clubretraitesrencontres8618... |
Village de la Solidarité In... |
La C.A.T.A.STROPHE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BEAUCLAIR
| Theatre amateur 22
| M2dpcpamu