• Accueil
  • > Archives pour février 2018

Archive pour février, 2018

VOTES ET INTERVENTIONS DES ELUS DE L’OPPOSITION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 FÉVRIER 2018

VOTES ET INTERVENTIONS DES ÉLUS DE L’OPPOSITION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 FÉVRIER 2018

Conseillers présents : 18 sur 27
-Il a été proposé au conseil de se positionner sur un refus de principe de nouvelles installations d’éoliennes sur nos 3 communes. Doutant de la bonne conduite de ce dossier, nous nous sommes abstenus lors du vote. Notre incompréhension portait sur la remise en question surprenante d’un projet validé il y a quelques années par la collectivité et prévoyant l’implantation de 12 éoliennes, quatre seulement ayant vu le jour. La mairie avait fourni des plans cadastraux inexacts qui ne mentionnaient pas (pour quelle raison ?) la présence d’un aérodrome privé. Ce manque de clarté a considérablement compliqué la tâche de l’entreprise concernée qui semble avoir renoncé à ce projet. Par ailleurs, les éoliennes, comme les unités de méthanisation entrent dans le cadre de la transition énergétique. Pourquoi refuser les éoliennes alors que l’installation d’une unité de méthanisation près du collège et contre l’avis des riverains n’a pas posé le moindre cas de conscience au maire et à ses adjoints ?
-Bilan 2017 de l’Abbaye Royale : il porte essentiellement sur les travaux réalisés, les animations et les projets. Les données chiffrées ne concernent que le nombre de participants lors des diverses manifestations, sans aborder les aspects financiers. Nous avons souhaité avoir des précisions à ce sujet.
L’architecte des Bâtiments de France ayant remarqué « une altération majeure des pierres de façade de la crypte Saint-Hilaire », nous avons demandé un éclaircissement. M. Roy a affirmé que ce propos était inexact et que le nécessaire avait été fait.
Nous avons signalé le danger que présente l’effondrement partiel du mur de soutènement jouxtant l’abside de l’église Saint-Maixent de Verrines. Mme Cousin a précisé que cette réparation coûteuse ne pouvait être réalisée que sous certaines conditions, le site étant classé. Nous avons cependant demandé à ce que l’endroit soit sécurisé de manière plus sérieuse qu’il ne l’est actuellement.
-Demande d’informations sur le projet de maison d’assistantes maternelles (MAM), projet initié par trois assistantes maternelles celloises :
Il serait souhaitable que la majorité se positionne rapidement sur le montant du loyer demandé en contrepartie du local proposé par la municipalité. Il est primordial que les personnes souhaitant s’investir dans la création de cette MAM puissent en mesurer l’incidence financière.
-Question sur le positionnement des élus de la majorité concernant l’exonération de la taxe d’habitation pour les hôtels, les chambres d’hôtes et meublés de tourisme. Réponse : « Il faudra étudier la question … ». Nous avons précisé qu’il faudrait prendre en compte le fait que notre territoire est aujourd’hui déficitaire en hébergements touristiques et qu’une incitation à l’installation pourrait être de nature à dynamiser l’économie locale…
-Centre-bourg, la désertification se poursuit : plus de distributeur, fermeture de l’épicerie fin 2018. Alors que partout en France, des élus de communes de toutes tailles ont pris les choses en main depuis plusieurs années pour lutter contre ce phénomène, la seule réponse apportée lors du conseil municipal a été : « C’est un sujet important sur lequel il faudra travailler. » !!!

Epidémie de rougeole en Nouvelle Aquitaine / Infos prévention ARS

ALERTE SANITAIRE / INFOS PREVENTION/ ARS

 

EPIDEMIE DE ROUGEOLE

EN NOUVELLE-AQUITAINE

 

Une épidémie de rougeole touche actuellement la Nouvelle-Aquitaine. Plus de 100 cas, 32 hospitalisations nécessaires, 2 départements particulièrement touchés: la Gironde, la Vienne.

 

La rougeole est une maladie hautement contagieuse à prendre au sérieux ! Elle peut nécessiter une hospitalisation et entraîner des complications neurologiques graves pouvant aller jusqu’au décès.

 

Quels sont les symptômes et quand apparaissent-ils ?

 

Les symptômes peuvent commencer à tout moment de 7 à 18 jours

aprés avoir été en contact avec la personne atteinte de la rougeole.

Au début la rougeole ressemble à un rhume, une toux, une fièvre supèrieure à 38.5 °C, le nez qui coule et des yeux rouges-larmoyants sont courants. Quelques jours plus tard, des boutons rouges apparaissent sur le visage, puis se répandent sur le reste du corps.

 

Si vous ressentez ces symptômes

 

CONSULTEZ AU PLUS VITE VOTRE MEDECIN TRAITANT !

(portez un masque par mesure de prévention)

 

Comment s’en proteger ?

 

Une priorité pour se protéger et stopper l’épidémie:

verifier sa vaccination

La grande majorité des personnes touchées par l’épidémie actuelle n’étaient pas vaccinées. La couverture vaccinale en Nouvelle Aquitaine

est insuffisante pour faire face à cette épidémie.

IL EST URGENT DE VERIFIER SA VACCINATION

 

2 doses sont nécessaires pour être protéger. Ce vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) est recommandé dés la petite enfance à 12 et 18 mois, mais peut être rattrapé à tout âge.

 

Pour plus d’infos : www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr

 

 

 

 

 

 

 

L’Assemblée Citoyenne : pour un renouveau démocratique

Attaché aux concepts de démocratie participative et de démocratie délibérative, Cellesessentielle ne pouvait que se faire l’écho d’une intitiative menée par notre députée contribuant à la revitalisation de la démocratie en s’appuyant sur la participation citoyenne.

 

L’Assemblée Citoyenne :

 

pour un renouveau démocratique

 

Comme je m’y étais engagée pendant la campagne nous allons créer une véritable Assemblée Citoyenne de la deuxième circonscription des Deux-Sèvres.

 

L’objectif est d’associer les citoyens à l’élaboration de la loi, en amont des débats parlementaires. Autrement dit, de prendre en compte les réalités concrètes de tous.

 

La loi ne s’élabore pas à partir de rien : elle a besoin de cet ancrage et de cette inspiration citoyenne. Une démocratie plus transparente et plus ouverte implique de vous rendre la parole.

 

Nous voulons permettre à toutes les forces vives (associations, syndicats, élus, locaux, entrepreneurs…), mais aussi à tous les citoyens, d’avoir leur mot à dire dans le processus de fabrication de la loi.

 

Donnez-nous votre avis sur les priorités et le fonctionnement de cette assemblée citoyenne, et exprimez vos attentes.

 

Merci !

 

Delphine Batho, Députée des Deux-Sévres

12, avenue du Commandant Bernier – 79500 Melle

Tél : 05.49.29.18.19 – permanence@delphine-batho.fr

MELLOIS EN POITOU : Bertrand Devineau n’est plus président

 

C’est par ces quelques mots que dans son édition du 5 janvier 2018, La Nouvelle République nous informait de la volonté de Bertrand Devineau de se démettre de son mandat de président de l’intercommunalité du Mellois en Poitou.
Nous avons jugé opportun de compléter les informations transmises par les médias, en vous adressant la copie de l’intégralité du courrier officiel de Bertrand Devineau annonçant sa décision à l’ensemble des membres de son bureau communautaire.
Bonne lecture, et n’hésitez pas à nous faire part de vos éventuelles remarques.

………………………………………………………………………………………………………..

Madame, Messieurs chers collègues et salariés.

Je vous présente mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Ce changement d’année est pour chacun de nous l’occasion de s’interroger pour savoir ce qu’il souhaite faire personnellement, mais également comment envisageons-nous notre engagement d’élu.

Parfois nous sommes tenus de faire des choix ; il convient de les assumer pour mieux repartir, mieux rebondir et ainsi nous ouvrir à d’autres horizons.

Ces derniers mois le changement était au rendez-vous de notre construction communautaire et l’évolution de nos compétences obligatoires et optionnelles a accompagné notre quotidien à travers nos délibérations successives.

Il nous a fallu évaluer et vous proposer les meilleurs équilibres pour respecter les décisions antérieures des uns et des autres, tout en assurant la continuité des services et permettre de travailler en projection.

Nous avons su faire les choix courageux et indispensables à l’évolution de notre communauté de communes Mellois en Poitou pour les années à venir.

A présent, il convient d’assurer la gestion administrative, technique et financière de nos compétences dès lors qu’elles ont été démocratiquement adoptées et en adéquation avec les dispositions de la loi NOTRe.

Le volet administratif est à regarder avec pragmatisme et décemment nous ne pouvons pas considérer le potentiel humain comme variable d’ajustement propre à permettre un retour à l’équilibre budgétaire.

Le résultat d’exercice budgétaire, qu’il nous faut assumer, est issu des choix antérieurs des uns et des autres portés par nos collectivités d’origines.

Il sera indispensable, comme j’ai pu le préciser il y a plusieurs mois, d’avoir le recul sur deux exercices budgétaires pour optimiser la lecture et l’analyse financière de notre communauté et ainsi nous prévaloir de la mise en place d’un pacte fiscal cohérent.

A ce titre, j ‘ai sollicité I ‘expertise de la chambre régionale des comptes pour nous apporter son analyse et nous formuler les recommandations qu’il conviendra de mettre en œuvre.

Pour autant au regard de notre strate de population et des compétences portées chacun doit reconnaître que.

> Nous souffrons d’une organisation administrative et technique de nos services sous-dimensionnée pour mener à bien ses missions.

> Et que nous restituons à nos communes membres un volume d’attributions de compensation bien trop conséquent.

Il convient, pour conduire notre collectivité de partager des valeurs communes d’empathie et de respect envers les femmes et les hommes de notre administration communautaire et de nos structures sociales.

J’ai eu l’honneur de présider la communauté de communes et le CIAS avec à mes côtés des directeurs de grande qualité, particulièrement investis dans leur mission et à leurs côtés des directeurs, des chefs de services et des agents consciencieux et rigoureux.

Je remercie sincèrement David et Jérôme pour les plus proches et je n’oublie pas d’y associer l’ensemble des directeurs, des techniciens et des agents dont l’exemplarité, la rigueur et la probité sont remarquables, leur professionnalisme mérite tout notre respect et toute notre admiration.

Ce sont des femmes et des hommes courageux et engagés pour notre Mellois, ils portent ses racines et son Histoire. Ils sont le ciment de la réussite de notre construction communautaire.

Depuis 23 ans au service de nos concitoyens, j’ai eu la chance immense, de côtoyer des élus de la République très investis, des femmes et des hommes droits et vertueux, respectueux de la fonction de Président et de nos engagements respectifs.

Cependant, après une année de Présidence du Mellois en Poitou, les conditions requises pour un exercice serein et apaisé de la Présidence ne sont malheureusement plus au rendez-vous ; en effet pour poursuivre notre action il nous faut être assuré d’une volonté commune de partager un même objectif et d’une solidarité sans équivoque.

Nos dernières réunions vous ont démontré qu’il n’en était rien.

L’année 2017 restera donc, pour notre assemblée, une année de consolidation et aussi de transition.

Je vous informe de ma décision de me libérer de mon engagement communautaire après en avoir fait part officiellement auprès des services de la Préfecture et confirmée par madame le Préfet.

Cette décision s’imposait ; depuis quelques mois, je faisais face à certaines attitudes discourtoises, apparentées, à mes yeux, à du harcèlement de la part de certains élus, mon quotidien était devenu intolérable.

C’est aussi la résultante, de mon investissement sans réserve pour notre territoire depuis quatre ans, avec pour conséquence une fatigue générale, physique et psychologique, très prononcée.

Il y avait nécessité à ce que je prenne cette disposition pour me préserver, je vous sais capable de le comprendre et vous en remercie.

Chers collègues et salariés soyez assurés de ma plus haute considération pour votre engagement et du profond respect que j’ai pour votre fonction.

Soyez fiers du travail que vous avez pu accomplir à mes côtés, dans les commissions et dans nos assemblées pour construire ensemble notre territoire.

Soyez convaincu que toutes nos décisions étaient justes et nécessaires.

Merci à tous ceux qui ont bien voulu m’accorder leur confiance.

Meilleurs VŒUX à toutes et à tous.

        Bertrand DEVINEAU.

12
  • février 2018
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728  

Clubretraitesrencontres8618... |
Village de la Solidarité In... |
La C.A.T.A.STROPHE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BEAUCLAIR
| Theatre amateur 22
| M2dpcpamu